En savoir plus sur les punaises de lit

Pour tout savoir sur les punaises de lit, nous avons réuni les questions les plus fréquentes dans ce guide.

Qu’est-ce qu’une punaise de lit?

Les punaises de lit sont un type d’insecte d’une forme ovale qui se nourrit du sang d’animaux et d’humains. Selon, la région, le terme punaises de lit peut signifier plusieurs insectes différents de la famille des Cimicidae.

La punaise de lit tire son nom du fait qu’elle s’établit souvent à proximité des lits. La punaise de lit est un animal nocturne qui, d’ordinaire, se cache pendant le jour. Même si la chambre à coucher est un endroit privilégié par la punaise, il reste que toutes les pièces d’un logement peuvent potentiellement être infectées.

À quoi ressemble une punaise de lit?

Les punaises de lits sont facilement reconnaissables par leur corps ovale et aplati qui peut atteindre de 4 à 8 mm de long. Elles ont une couleur brunâtre qui peut aller du brun rouille jusqu’au brun foncé.

Où peut-on trouver des punaises de lit?

À moins d’une infestation sévère, vous ne verrez pas de punaises à l’air libre durant le jour. Il faut donc partir à leur recherche afin de savoir où se trouve leur nid.

La chambre à coucher

Malgré son nom, la punaise de lit ne se limite pas au à la chambre à coucher. Cependant, il s’agit d’une place de choix pour un nid de punaises.

Puisqu’elle se nourrit la nuit, la punaise s’établit proche de l’endroit où leur(s) hôte(s) passe(nt) la nuit. Ainsi, la première place à investiguer est le lit. Puisque les punaises n’aiment pas l’air libre, vous les trouverez cachées dans des recoins. Il faudra donc regarder sous le matelas et bien investiguer les coutures. Si votre matelas est fissuré, elles peuvent aussi se cacher à l’intérieur du matelas.

Après le matelas, il y a aussi le sommier, la base de lit ou encore la tête de lit. Les punaises pourront se cacher dans chaque petit recoin.

Puis, il faudra vérifier les plinthes, les fissures dans le sol, sous les tapis et même derrière le papier peint! N’importe quel endroit à proximité du lit offrant une craque, une fissure ou un abri est susceptible d’abriter une punaise. Tout les meubles de la chambre (commodes, bureaux, etc.) sont aussi des endroits potentiels. Il en va de même pour les objets tels que lampes, réveil-matin ou ventilateurs. On peut même en retrouver dans le port USB d’un ordinateur si celui-ci se trouve à proximité.

Le salon

Outre la chambre à coucher, le salon reste aussi un endroit possible pour un nid. Les sofas et canapés offrent plusieurs recoins où la punaise peut se terrer. Puisque les humains passent assez de temps dans le canapé, il est possible que l’infestation commence par le salon plutôt que la chambre à coucher.

Le reste du logement

Finalement, même si le salon et les chambres à coucher sont les pièces les plus susceptibles d’être infectées, la punaise peut aussi se terrer ailleurs. C’est pourquoi un exterminateur qualifié pour les punaises traitera toutes les pièces d’un logement, notamment au niveau des plinthes et des fissures de sol.

Comment savoir si l’on a des punaises de lit?

Signes d’infestations de punaises

Lorsqu’un logement est infecté, les punaises laisseront certains signes. Premièrement, si le site d’infection est la chambre à coucher, les punaises viendront vous piquer pendant la nuit. La piqûre est indolore, donc elle ne vous réveillera pas. Par contre, si vous bougez naturellement durant votre sommeil, il est possible que vous écrasiez une punaise. On peut donc vérifier au matin si on ne voit pas de cadavres de punaises dans les draps.

Aussi, après s’être nourries, les punaises laissent derrières elles des tâches de matières fécales. Vous pouvez regarder pour de petites souillures de couleur rouge-noir sur vos draps, votre taie d’oreiller, votre matelas ou votre sommier. Pour faciliter la recherche, il est recommandé d’avoir une literie blanche ou de couleur claire. Outres les matières fécales, nous pouvons aussi retrouver d’anciennes carapaces qu’elles auraient laissé en muant.

Piqûres de punaises

Outres les traces laissées par les punaises, la présence de piqûres peut être un autre indicateur de punaises. On dit « peut être », car tout le monde ne réagit pas aux piqûres de punaises. Le pourcentage exact de personnes qui ont des réactions n’est pas clair, mais il serait assez élevé. Donc, il est possible que notre logement soit infecté même si l’on a pas de piqûres visibles.

Si vous avez des marques sur la peau, il peut être difficile de savoir si cela est dû à une infestation de punaises ou non. En effet, les symptômes peuvent être confondus avec des piqûres ou morsures d’autres insectes, ou encore à une réaction allergique.

Habituellement, les réactions s’intensifient avec la cumulation des piqûres. Avec le temps, le corps devient plus sensible aux protéines contenues dans la salive de la punaise. Les punaises piquent généralement aux endroit les plus exposés pendant la nuit (bras, épaules, jambes). Plusieurs piqûres au même endroit peuvent déclencher une éruption érythémateuse ou de l’urticaire.

Recherche de punaises, comment les voir?

Les piqûres ne sont donc pas un signe infallible. Ainsi, si vous avez des raisons de soupçonner la présence de punaises, il faudra partir à leur recherche. Les punaises ne sortent généralement que la nuit. Donc, si vous cherchez les punaises pendant le jour, il faudra regarder dans tous les recoins où elles pourraient se cacher.

Vous pouvez consulter la section ci-dessus (« Où peut-on trouver des punaises de lit? ») pour connaître les endroits où elles se cachent. En général, il faudra regarder dans toutes les fissures du plancher et des plinthes. Il faudra regarder dans les coutures du matelas et dans chaque recoin du sommier, de la base de lit et de la tête de lit.

Les sofas et les canapés sont aussi des lieux potentiels où les punaises peuvent se nicher.

Piège à punaises

Les punaises de lits sont attirées vers les humains car nous dégageons du CO2 en respirant. Un bon moyen d’avoir le cœur net sur leur présence est d’utiliser un piège à CO2. Tout comme un humain, ces pièges dégagent du CO2, les punaises sont donc attirées vers le piège. Le piège emprisonne ensuite la punaise.

Appel à un Professionnel

Finalement, il est aussi possible de faire affaires avec un professionnel. Il existe des services de détection canine de punaises de lit. Les chiens peuvent reconnaître la présence de punaise grâce à l’odeur que celles-ci dégagent.

Même sans chien, un exterminateur à punaises de lit saura aussi détecter de manière efficace les punaises.

Comment attrape-t-on des punaises de lit? D’où les punaises viennent-elles?

Il y a deux moyens « d’attraper » des punaises de lits. Soit en amenant soi-même les punaises, soit les punaises migrent vers notre logement.

Ramener de punaises de lit chez-soi

La première façon est d’amener soi-même des punaises dans son logement. Cela peut se faire de plusieurs manières. Les trois coupables potentiels sont les meubles usagés, les vêtements usagés ou encore les valises lors de voyages.

Meubles usagés

Lorsque l’on ramène des meubles usagés dans son logement, on court toujours le risque de ramener des punaises. Même s’il n’y a pas de punaises visibles sur le meuble, il est toujours possible que le meuble contienne des œufs ou des larves. Les matelas, sommiers et sofas usagés sont particulièrement à risque de contenir des punaises.

Lorsqu’une personne sait que son logement est contaminé, il lui arrive souvent de jeter certains de ses meubles. En général, on conseille à ces gens de détruire leurs meubles, ou de bien identifier à la peinture que ces meubles ne doivent pas être récupérés. Malheureusement, ce n’est pas tout les gens qui respectent ces consignes. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de récupérer des meubles laissés sur le bord de la rue.

Les meubles usagés que l’on achète (en magasin ou directement du particulier) représentent aussi un risque. Toutefois, cela reste beaucoup moins risqué que de récupérer un meuble sur le coin de la rue. En effet, rares sont les personnes qui seront prêtes à donner ou vendre un meuble qu’ils savent contaminé. 

Vêtements usagés

Oui, les punaises de lit peuvent aller dans les vêtements. Ainsi, il est possible qu’une punaise ponde des œufs dans un vêtement. Un vêtement peut aussi être contaminé dans une buanderie.

Heureusement, il existe un moyen efficace de contrer ce risque. Lorsque vous vous procurez des vêtements usagés, il faut les mettre au sèche linge à une température assez élevée pour tuer les œufs et les larves. Ainsi, vous éliminez le risque de contamination de votre logement. 

Valises et voyage

Finalement, le dernier moyen d’amener des punaises chez-soi est via nos valises. Dû aux grand nombre de voyageurs qui y transitent, les hôtels et les locations courte durée (du type Airbnb) sont des endroits propices aux punaises.

Lorsque vous êtes en voyage, il se peut que des punaises viennent vous piquer. Encore plus désagréable, il se peut que ces même punaises se cachent dans vos valises ou vos vêtements pour le restant de la nuit. En rentrant chez-soi, il est possible d’amener des punaises vivantes, ou encore des œufs qui auront été pondus pendant le séjour.

Pour diminuer ce risque, il est conseillé de laisser sa valise bien fermée pendant la nuit et de l’éloigner du lit. Par exemple, on pourra mettre sa valise fermée dans le bain ou la douche pour la nuit. Aussi, c’est toujours une bonne idée de mettre son linge sale à la sécheuse en arrivant.

Finalement, si vous voulez éliminer tout les risques, vous pouvez mettre votre valise au congélateur pendant quelques jours. Évidemment, il faut un congélateur assez grand pour contenir notre valise, et assez froid pour tuer les œufs de punaises.

Migration de punaises

Finalement, le moyen le plus probable « d’attraper » des punaises est simplement d’être à la mauvaise place au mauvais moment. Si le logement d’à côté est infecté et reste non traité, votre logement aura de bonne chance d’être infecté à son tour. Lorsqu’il y aura trop de punaises pour le nombre d’hôtes (humains ou animaux), les punaises migreront vers votre logement.

Même si le logement d’à côté est traité, les punaises auront tendance à fuir le logement traité pour se réfugier ailleurs. C’est pourquoi lorsqu’un exterminateur traite un logement, il doit aussi traiter les logements adjacents.

Malheureusement, certains propriétaires d’immeubles ne veulent pas débourser la somme nécessaire pour faire traiter les logements adjacents. Ainsi, si un seul logement est traité, il y a de forte chance que les punaises migrent vers un autre logement. Non seulement les punaises finiront par revenir dans le logement initial, mais elles continueront à se répendre dans l’immeuble.

Comment se débarrasser des punaises de lit?

Il existe deux types de traitements pour les punaises de lit.

Le premier est un traitement chimique. Cela consiste à faire appel à un exterminateur certifié afin qu’il applique différents types d’insecticides. À noter que les insecticides que vous trouverez en vente libre dans les quincailleries ne sont pas efficaces contre le punaises de lit. Au contraire, ils risquent de rendre les punaises plus fortes et plus résistantes aux insecticides d’un exterminateur professionnel.

Le deuxième type de traitement est un traitement thermique. Il suffit d’émettre assez de chaleur pour tuer la punaise, ses larves et ses œufs. Ce type de traitement se fait généralement grâce à un équipement spécialisé que possèdent certains exterminateurs. Cet équipement augmente la température entière d’une pièce où d’un logement.

Quelle température est nécessaire pour tuer une punaise de lit?

Les punaises de lit et les œufs meurent après une exposition de 90 minutes à 48 °C. Au-delà de 50 °C, les punaises meurent instantanément.

Qui doit payer pour l’extermination des punaises de lit? Le locataire ou le propriétaire?

Au Québec

La loi québecoise est claire. Dès qu’un locataire décelle la présence de punaises de lit, il doit immédiatement aviser son propriétaire. Ensuite, le propriétaire a la responsabilité de faire traiter l’appartement par un exterminateur certifié. C’est au propriétaire de payer pour les frais d’extermination.

Le propriétaire doit aussi permettre à l’exterminateur de visiter toutes les pièces et tous les logements d’un immeuble. De son côté, le locataire doit préparer son logement avant la visite de l’exterminateur et respecter toutes les consignes que l’exterminateur émettra.

La seule exception à cette règle est lorsque le propriétaire est en mesure de prouver que le locataire est responsable de l’infestation. Toutefois, il est souvent impossible de connaître la source d’une infestation, et sans preuve tangible, c’est au propriétaire de payer. 

Ailleurs au Canada

Bien que la loi varie en fonction des provinces, la même situation qu’au Québec s’applique dans la majorité des provinces canadiennes. C’est notamment le cas en Ontario où le propriétaire a la responsabilité de faire traiter le logement.

En France

La situation est un peu différente en France. Bien que les frais d’intervention du professionnel en gestion parasitaire reste à la charge du propriétaire, le coût des produits utilisés par celui-ci sont à la charge du locataire.

Par contre, si vous apercevez des traces de punaises de lit avant de signer votre bail, le propriétaire sera alors dans l’obligation de vous fournir un logement non-infesté. Ce sera alors à lui de couvrir tout les frais relatifs à l’extermination.